absence au dernier Conseil Municipal

Pourquoi notre absence au dernier Conseil Municipal ?

 

« Le délai de convocation du conseil municipal est fixé à 5 jours francs » précise le Code Général de Collectivités Territoriales. Mais comme trop souvent dans la rédaction de textes officiels place est laissée à l’interprétation des mots.

Pour Monsieur le Maire « délai de convocation » signifie date de dépôt à la poste, sans se préoccuper des délais d’acheminement dont nous savons tous qu’il n’est nullement acquis qu’un courrier, même prioritaire, déposé aujourd’hui sera demain dans notre boîte aux lettres.

Suite à des réceptions tardives, à plusieurs reprises nous avons demandé à Monsieur le Maire que les documents préparatoires  nous parviennent au plus tard le vendredi qui précède le Conseil du jeudi suivant, ceci afin de nous permettre de travailler sérieusement à sa préparation. Cette demande est restée veine. Recevoir sans information préalable convocation et document au courrier du mardi pour un Conseil le jeudi n’est pas sérieux. C’est mépriser notre travail et notre rôle que de nous condamner à de telles conditions. C’est pour cette raison que nous avons demandé le report de ce Conseil, report refusé par Monsieur le Maire

A cet autoritarisme nous ne pouvions que répondre par notre absence, afin de marquer notre volonté de la prise en compte de nos remarques.

Il serait pourtant simple, que la date des différents Conseils soit fixée à l’avance et que pour la distribution des documents,  la ville utilise à la fois les services d’internet (elle sait le faire pour de nombreuses communications) et ses propres services puisqu’elle dispose elle-même d’un service d’acheminement du courrier.

Mais peut-être, cette préconisation trop simple émanant de Convergences Citoyennes, ne pourra pas être retenue…

Les élus de Convergences Citoyennes