Budget 2016

Baisse des impôts !

La taxe foncière à la baisse ?

C’est possible.

 

Le sujet majeur du dernier Conseil Municipal était consacré au débat d’orientation budgétaire.  Une longue énumération de chiffres, débouchant sur des orientations confirmant le maintien de la gestion municipale dans la routine, ne nous aura pas convaincu.

Encore une fois, aucune ambition légitime, aucune réflexion de prospective conduisent ces propositions. Pourtant chiffres à l’appui, sans remettre en cause un fonctionnement normal de la ville, il est possible de baisser le taux de la taxe foncière qui aujourd’hui s’élève à 30.81% (Rappelons que la moyenne des villes comparables est de 22.65%). En effet, les recettes fiscales attendues pour 2016 seraient en hausse de 390 000€ (se sont là les données fournies par les services de la ville). Si les dotations globales de l’état, DGF, DSU, FPIC, sont en légère baisse de 50 000€ par rapport à 2015 (rappelons que ce sont les amis de la composante majoritaire du conseil municipal qui nous gouvernent donc qui nous taxent), le transfert des compétences tourisme et petite enfance à la communauté de communes ainsi que celle de la demi-pension du collège V.Hugo au département est générateur d’un gain minimum de 150 000€.  Bien entendu nous aurions aimé ajouter à ces recettes celles en provenance du photovoltaïque, tant annoncées lors de la mise en place du ce programme, mais nous avons dû constater que pour 2015 le compte d’exploitation était déficitaire . . . De plus, comme nous l’avons fait remarquer lors de l’examen du compte de gestion 2015, des économies substantielles restent à faire sur l’exercice 2016.  

Ce sont donc à minima 500 000€ de recettes nouvelles qui nous ont permis de proposer :

  • Une baisse de la taxe foncière de 2% afin augmenter l’attractivité de la construction ou de la rénovation de l’habitat sur la commune. A titre d’exemple : Blaye les mines 25.93%, Rosières 21.20%, Le Garric16.91% 
  •                                                
  •  Affecter un fond d’investissement destiné à la mise en place du programme de requalification et de réhabilitation du centre-ville.

Deux orientations qui permettraient sans attendre de donner à la ville une image attractive et dynamique.

 

P.S : Notons que seul le groupe Convergences Citoyennes fut porteur de proposition face à la majorité Municipale.

Voir dans la rubrique finance de notre  Programme Municipal 2014